Côte Basque
05 59 29 74 11
Béarn
05 59 14 49 15
Les Landes
05 58 73 42 62
Vente ou location ?
Demandez votre devis gratuit
05 59 29 74 11 05 58 73 42 62 05 59 14 49 15

Apprécier les risques d’une présence de plomb dans les peintures anciennes

Les peintures datées d’avant 1949 sont susceptibles de comporter des concentrations toxiques de plomb.

Ce métal était utilisé pour renforcer la résistance de certains revêtements.

En raison des risques de contraction du saturnisme, le plomb a finalement était interdit dans les peintures.

Avant une campagne de travaux impliquant un édifice dont le permis de construire d’origine est antérieur au 1er janvier 1949, les donneurs d’ordre doivent faire appel à un contrôleur certifié afin qu’il procède à un repérage du plomb dans les peintures anciennes.

Ces peintures pouvant être dissimulées sous des couches de revêtements ultérieures, il est parfois nécessaire de procéder à des sondages destructifs pour y accéder.

L’opérateur doit déterminer si les concentrations de plomb ne sont pas toxiques.

Pour cela, des analyses d’échantillons en laboratoire peuvent être nécessaires.

Si le repérage du plomb avant travaux conclut à la présence de peintures dangereuses, les donneurs d’ordre et les responsables de la sécurité du futur chantier devront mettre en place toutes les mesures utiles de protection des salariés et de l’environnement (confinement, retrait, etc.).  

Ils nous ont fait confiance